Missions

La croissance urbaine accélérée constatée dans notre pays entraînera inévitablement de profondes mutations qui se traduiront par une forte demande sociale en terme de développement des infrastructures de base, de production de logements, d’accès aux services urbains relatifs à santé, l’éducation, l’assainissement, l’amélioration de cadre de vie.
Le Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté (CSLP) a identifié le secteur de l’habitat et de l’urbanisme comme un domaine sensible nécessitant des actions soutenues pour une contribution efficiente à la réduction de la pauvreté au Burkina Faso, et particulièrement en milieu urbain.
Le Département de l’Habitat et de l’Urbanisme s’affiche donc comme le principal organe de conception et de mise en œuvre des politiques, stratégies et autres programmes de développements nationaux en matière d’habitat, de logement et d’urbanisme dont l’objectif principal vise à faire de nos villes des pôles de croissance et de bien être au profit du peuple burkinabé.
Les missions assignées au Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme s’inscrivent dans les perspectives du programme quinquennal du Président du Faso pour « le progrès continu pour une société d’espérance », qui accorde une place de choix au  domaine de l’habitat et de l’urbanisme en tant que secteur organisant le cadre de vie des populations, constituant de ce fait un enjeu important pour le Gouvernement.
Les actions menées par le Ministère dans le domaine de l’habitat et de l’urbanisme s’effectuent dans le cadre de la mise en oeuvre de la politique de l’Etat en matière d’habitat et d’urbanisme pour l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), et ciblent essentiellement les aspects suivants :

  1. la consolidation de la  réglementation en matière d’aménagement urbain et de construction ;
  2. la planification et la maîtrise du développement des centres urbains ;
  3. l’amélioration du cadre de vie des populations ;
  4. l’appui aux Collectivités Territoriales à travers des projets communs pour l’amélioration du cadre de vie des populations ;
  5. une meilleure gestion des parcelles produites ;
  6. la production et la commercialisation de parcelles viabilisées ;
  7. la construction de logements sociaux et la gestion de cités dotées d’infrastructures d’accompagnements ;
  8. la définition d’une stratégie durable de promotion des matériaux locaux et le perfectionnement des petites et moyennes entreprises dans ce secteur ;
  9. la maîtrise d’œuvre et la maîtrise d’ouvrage déléguée du bâtiment pour le compte de l’Etat et de ses démembrements.