Campagne spéciale de sensibilisation et de contrôle des opérations d’aménagement et de construction : la DGC-OAC affûte ses « armes » à Ziniaré

Le Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat à travers la Direction Générale du Contrôle des Opérations d’Aménagement et de Construction a effectué une campagne spéciale de sensibilisation et de Contrôle des Opérations d’Aménagement et de Construction dans la commune de Ziniare. Cette campagne qui s’est déroulé du 08 au 11 août 2017 a permis à Claude Marcel Kyelem, et son équipe de voir la réalité du respect de la règlementation en matière d’urbanisme et de construction.  

Dans la matinée du 08 août 2017, l’équipe de la Direction  Générale du Contrôle des opérations d’aménagement et de construction appuyé par la direction régionale de l’Urbanisme et de l’Habitat du Plateau central a effectué des visites de courtoisie aux autorités locales (Gouvernorat et mairie). Ces visites ont permis de présenter l’objet de la mission à ces autorités et de bénéficier en retour de leurs conseils pour la réussite de l’activité.

De l’organisation de la campagne de contrôle

A l’issu de la visite aux autorités locales, l’équipe de contrôle s’est réunie à son quartier général qui n’est autre que l’Hôtel administratif du Plateau central. Ce bâtiment héberge également la direction régionale de l’urbanisme et de l’Habitat ainsi que d’autres directions déconcentrées. Claude Marcel Kyelem, Directeur Général du Contrôle des opérations d’aménagement et de construction et Sami Midiour Directeur Régional de l’Urbanisme et de l’Habitat du plateau central ont organisé trois équipes pour l’opération de contrôle. Il s’agit deux équipes sur le terrain et une à la direction régionale chargée de coordonner celles sur le terrain et recevoir les convoqués. 

 

Du contrôle sur le terrain

 

Partis de la Direction Régionale de l'Urbanisme et de l'Habitat du Plateau Central, ce mercredi 9 août 2017, Claude Marcel Kyelem et ses équipes ont sillonné ensemble la commune de Ziniare pour contrôler les aménagements et les constructions.

Du site de Construction du Centre Hospitalier Régional (CHR) de Ziniare à une réserve administrative occupée par une association en passant par des chantiers de construction individuelle, que des irrégularités dans le respect du code de l’urbanisme et de la construction ainsi de la destination initiale des aménagements à Ziniaré.

A plusieurs endroits, les responsables des chantiers ou aménagements étant absents, des convocations leur ont été notifié à répondre à la l’équipe de coordination qui a commencé ses travaux dans la même soirée du mercredi 9 août 2017

Pendant ce temps ces chantiers sont mis aux arrêts en attendant éventuellement leurs régularisations. Le Directeur Général a rappelé aux différents responsables, la nécessité et l'obligation de respecter et de faire respecter la réglementation en matière d'aménagement et de construction.

 

De la réception des convoqués par l’équipe de coordination

 

Au cours de ces entretiens les grandes lignes contenues dans la loi 017-2006/AN du 18 mai 2006 portant code de l'urbanisme et la construction leurs sont expliquées. Il s’agit de l’obligation de faire son permis de construire (A, B et C) et de respecter la destination initiale des aménagements.


Pour le directeur de la règlementation et du contentieux, monsieur Claude Koanda qui reçoit les convoqués avec la directrice du Contrôle, madame Joroslava Acsova Kambouele, l'audition s’est déroulé normalement car ils font montre de beaucoup de civisme.

 

De la restitution des travaux du contrôle au bureau du conseil municipal de Ziniare.

Au terme de trois jours de contrôle des opérations d'aménagement et de construction, Claude Marcel Kyelem et toute l’équipe sont allés présenter les résultats enregistrés sur le terrain au bureau du Conseil municipal.

Le Directeur Général du Contrôle des opérations d’aménagement et de construction a indiqué que sur 45 chantiers en construction seulement 2 ont pu présenter un permis de construire. Pour les aménagements, 28 aménagements sont conformes à la destination initiale, 17 non conformes et 61 terrains nus soit un total de 106 aménagements contrôlés.

Cette séance a également permis au bureau municipal d'avoir des éclaircissements sur des questions techniques liées au code de l'urbanisme et la construction.

Tout en remerciant le Ministère de l'Urbanisme et de l'Habitat à travers la Direction Générale du Contrôle des Opérations d'aménagement et de construction et la Direction Générale, le maire a souhaité le renforcement de la bonne collaboration et que ces genres d'initiative se pérennise.