Mission de supervision de la cellule de coordination de commission interministérielle de l’apurement du passif du foncier Urbain dans le grand Ouest du Burkina Faso

Après la formation des commissions régionales, communales et d’arrondissements la cellule est en tourné dans toutes les communes  concernées par l’enquête parlementaire sur le foncier urbain.

Première étape Dédougou. La mission conduite par M salifou Kaboré était à   Dédougou le 20 août 2017 pour superviser les travaux des commissions régionales et communale de la boucle du Mouhoun .C’est au Haut-Commissariat que se passe les travaux ; présidé par monsieur le Haut-Commissaire de la province du Mouhoun, la commission a fait le point des plaintes déjà enregistrées et les difficultés rencontrées.

Débuté le trois Août  la commission communale de Dédougou a enregistré une vingtaine de requêtes  qui sont entre autre les doubles attributions, les réserves foncières…

Les difficultés s’articule autour du manque de moyen, de matériel, de carburant .séance tenante la mission a remis un lot de matériel et du carburant  à la commission.

Deuxième étape Bobo-Dioulasso : après Dédougou la mission a déposé ses valises à Bobo-Dioulasso .Elle rencontre  l’ensemble des commissions réuni dans la salle de réunion du Gouvernorat .Présidé par le gouverneur de la région des Haut Bassin  ,les membres des différentes commissions ont tour à tour donné les difficulté rencontrés dans l’exécution de leur mission qui sont entre autres le manque de matériel, du carburant , de fourniture de bureau…Le président de la  cellule a donné des réponses à toutes les préoccupations. Le lendemain la mission a fait le tour des différentes commissions d’arrondissement où des échanges ont fructueux ont eu lieux. A l’arrondissement 5  il y’avait 8209 requêtes réceptionnées qui concernait les secteur 6,17,25,26 et 27 mais la grande affluence ce sont les population des secteurs 26 et 27.

La cellule de coordination au Nord du Burkina

Du 22 au 24 Août la cellule de coordination de la commission interministérielle de l’apurement du passif foncier urbain a séjourné au nord de notre pays pour superviser les travaux des commissions régionales, communales  de cette partie du pays .A yako elle a été reçu par monsieur le Haut-commissaire président de la commission communale et l’ensemble des membres .Des échanges il ressort qu’à Yako la commission rencontre des difficulté pour se réunir à tout moment car la plus part sont à Ouahigouya .Mais cela n’a pas empêché la bonne exécution des travaux .En effet à la date du 22 elle a enregistré quinze requêtes . Les difficultés sont les même comme un peu partout ailleurs. Le président Salifou Kaboré a au nom du ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat remercié et encouragé la commission et a remis du nécessaire pour la bonne exécution du travail.

Après Yako le cap est mis sur Ouahigouya, reçu par monsieur le gouverneur de la région M Salifou Kaboré a d’abord adressé ses condoléances suite au décès du Dr Salifou Diallo président de l’Assemblée Nationale du Burkina Faso.La commission communale de Ouahigouya a enregistré 114 requêtes, elle a cependant posé des préoccupations qui sont : le calendrier d’exécution très court, des requêtes déposé a l‘absences des intéressés.

Après les échanges la mission s’est rendue à Titao , présidé par madame Aissata Angelina Traoré la commission a fait le point des difficultés rencontrées qui sont entre autres la non résidence de certains membres de la commission ,le manque de moyen financier et matériel. La commission a réceptionné une quarantaine de requêtes  qui sont  des doubles attributions,l’ampiètement sur le bosquet communale …Le président après avoir encouragé  la commission a remis un lot de matériel et du carburant .La commune rurale de Zogoré a eu la visite des parlementaires oû des malversations ont été constaté au cour du lotissement .Après quelques semaines de travail la cellule de coordination s’y est rendu pour la supervision .Les enregistrement des requêtes ont commencé le 16 du mis en cours et à la date du 23 elle a enregistré 31 requêtes .Selon monsieur le préfet président  de la commission il y a des requêtes groupées par famille et des requêtes individuelles . Les difficultés évoquées ont trouvé des réponses pertinentes par M Salifou Kaboré président de la cellule.